Site Loader

Bonjour à tous !

La Skol Louarn a entendu vos demandes de parents qui cherchent à apprendre de belles valeurs à leurs enfants, à voir de la nature, à partir à l’aventure, mais qui n’ont pas les bons créneaux de vacances pour le faire avec leurs jeunes.

Nous avons donc conçu un programme spécial de 4 JOURS où nous pourrons prendre un maximum de 6 ados (entre 11 – 17 ans selon la date) pour une colo-bushcraft inédite en France. Voici ci-dessous un échantillon de ceux que pourront apprendre vos enfants pendant cette période. Vous verrez que cela ressemble assez à un camp scout un peu sauvage ou à une colonie mais sans les bâtiments !

Il y aura une session début juillet du 7 à 9h au 10 à 15h (pour les 11-15 ans) , une autre mi-août du 16 au 19 août de 9h le 16/08 à 15h le 19/08 (pour les 14-17 ans). Une troisième session sera organisée mi-août (du 21 au 24 août, de 9h le 21/08 à 15h le 24/08) mais aura pour but de travailler sur le bushcraft ET la parentalité. Nous accepterons 8 mineurs accompagnés de 8 parents (chaque famille = 1 parent + 1 voir 2 mineurs de 11 à 17 ans), vivant sur deux camps séparés (adulte / ados) et mêlant temps tous ensemble et temps séparés (adultes / ados). Les ados apprendront le bushcraft comme lors d’un BUSHCAMP, et les parents pourront échanger entre eux via des ateliers spécifiques sur la parentalité. Lors des temps partagés ce seront les ados qui apprendront le bushcraft à leur parent et ensemble ils passeront du temps de qualité, au ralenti, loin des portables, des réunions, des agendas surbookés.

Version haute qualité en PDF :

Le lieu sera notre terrain habituel situé entre Rennes et Nantes (au Grand-Fougeray), l’endroit sera bien sûr fourni aux inscrits et leurs parents pour pouvoir les y déposer le premier matin et les récupérer le dernier après-midi.

Le tarif est sûrement une chose déterminante pour les parents. Au sortir de 3 confinements, certains ont vu leur salaire raboter, d’autres ont perdu leur emploi. Le fait que nous ne soyons pas encore conventionné CAF va peut-être en freiner certains, nous nous en excusons, cela sera espérons-le, en place pour l’été 2022 ?! La base tarifaire devrait être de 300€ par jeune pour 4 jours, mais nous comprenons que cet été sera compliqué pour tout le monde, alors nous avons décidé de ramener le tarif à 250€ par jeune pour les 4 jours, facture papier possible sur demande.

Ce tarif inclus la nourriture pour 4 jours (sauf le premier midi où nous ne serons pas encore installés = prévoir un picnic), une réunion sur Rennes pour présenter le bushcamp aux familles, l’encadrement (1 adulte et 1 stagiaire), les frais du matériel prêté sur place (par enfant : un couteau fixe, une scie pliante, un hamac, potentiellement une bâche, de la paracorde).

DÉTAILS POUR LES CURIEUX :

Ce qu’il vous faudra acheter ou emprunter : le sac à dos individuel, un tapis de sol ou matelas de camping, un duvet à 10 degrés minimum, une couverture en laine ou un plaid en renfort, les vêtements du jeune, une gamelle allant au feu pour sa cuisine et ses repas, fourchette et cuillère individuelles, une bâche de 3m par 3m (soit chantier, soit une tarp type décathlon à 30€), une gourde en métal (de préférence inox). Chapeau / casquette et crème solaire. Ramener le traitement médical le cas échéant avec une copie de l’ordonnance.

Ce que votre jeune peut ramener s’il veut tester son matériel : hamac, boussole, couteau, outils divers, tout objet de rando-bivouac qu’il voudrait essayer.

La gestion administrative sera simplifiée : vous recevrez après réception du paiement par chèque ou espèce, le dossier d’inscription contenant une autorisation parentale, une fiche sanitaire, un flyer de présentation (celui au fond bleu que vous voyez ci-dessus). Il faudra tout renvoyer par courrier pour garantir l’inscription de votre jeune au mini-camp.

Pourquoi 6 jeunes maximum se demandent certains ? Tout simplement par simplification administrative, à partir de 7 il faut déclarer le camp à Jeunesse et Sports, ce qui implique qu’il faut justifier de tous les diplômes (nous les avons tous sous une forme ou une autre), des contrats et fiches de paie (mais nous ne sommes pas salariés), un bâtiment sanitaire avec douches et WC (en forêt ça va être compliqué), les normes alimentaires strictes (tabliers, charlottes, gants…). En forêt cela n’est pas possible, par contre, notre encadrant (Renan) ayant été animateur pendant 18 ans, 8 ans directeur-adjoint, 3 fois directeur de camp scout et directeur de séjours linguistiques, il aura à coeur de placer les jeunes dans les mêmes conditions de sécurité personnelle et alimentaire que sur n’importe quel camp déclaré.

Les produits frais seront achetés chaque jour si besoin et consommés dans l’heure. Les fruits et légumes seront stockés dans des filets dans la cabane, à l’abri du soleil, de la poussière et du sol. Les boites de nourriture seront dans une malle en fer surélevée du sol, comme dans n’importe quel mini-camp. La vaisselle sera réalisée dans une bassine propre, à côté d’un trou à eau grasse et sera ramassée aussitôt après être sèche.

L’hygiène corporelle des jeunes sera assurée tous les deux jours (les dents et mains tous les jours). Ils auront 1 heure rien que pour prendre soin de leur toilette : faire bouillir de l’eau chaude et avec un seau désinfecté ils iront prendre de l’eau fraiche dans la rivière pour se faire 20L d’eau tiède afin de se laver dans un champs de fleurs (pour de vrai) tout à fait naturel. Ils auront si besoin une bâche dédiée pour se faire une cabine privative. Pour les WC, nous avons de confortables toilettes sèches au campement et ils apprendront à s’en servir (du début… jusqu’à la fin) !

Le rythme de la journée type sera :

>>> un lever vers 8h30 (ce sont des ados, allons-y doucement) pour allumer le feu et préparer le petit-déjeuner, qui sera commun sauf allergies. Nous proposons un porridge de flocon d’avoine avec des rondelles de fruits secs (bananes, raisons, abricots, pêches… prévenir de vos préférences merci), du lait, du chocolat en poudre et une cuillère de miel. C’est la bouillie favorite de notre encadrant Renan lors de ses expéditions, ça tient au corps pendant 3 heures sans bouger. Si votre jeune est allergique ou pas chaud pour ce petit-déjeuner, nous sommes ouverts aux suggestions (brioches, céréales…), il pourra aussi en se levant tôt, faire son propre pain bien sûr, pour qu’il soit prêt au petit déjeuner.

>>> petit-déjeuner vers 8h45

>>> 9h15 rangement petit-déj / vaiselle / dents terminés avant

>>> les activités démarrent à 9h30

>>> 11h45 préparation du repas

>>> 12h30 repas, temps d’échange, retours sur la matinée. Les repas seront conçus pour être faciles à faire et achetés à l’avance de préférence (pour éviter les allers-retours peu écologiques). Ce pourra être par exemple des patates avec des saucisses accompagnées d’une platrée de légumes type poivrons, courgettes, haricots, petits pois… bien sûr une entrée comme des carottes râpées, un fruit en dessert. Certains jours si on va prendre des saucisses fraiches nous prendront aussi des yaourts et du fromage… La nourriture ne sera pas un problème (prévision 10€ / personne / jour).

>>> 13h15 rangement repas / vaisselle / dents si besoin

>>> 13h30 : sieste obligatoire, on fait du bushcraft ou on reste chez soi ! (go cool or go home)

>>> 14h : à l’assaut ! Activités jusqu’à 18h (goûter optionnel pour les affamés)

>>> 18h retour au camp, rangement et nettoyage du matériel, temps libre pour flâner ou se laver, écrire un SMS de détresse à ses parents.

>>> 18h45 allumage du feu, préparation du repas (tout le monde a une tâche bien sûr)

>>> 19h30 repas du soir, retours sur la journée, temps convivial

>>> 20h15 rangement repas / vaisselle / dents si besoin

>>> 20h30 veillée selon l’humeur des jeunes (activité ou conte ou retour d’expédition ou temps d’échange ou veillée organisée par les jeunes (s’ils ont un jeu à nous apprendre type loup-garou, sketchs…).

>>> 23h pipyj dodo (pipyj = concept de Renan signifiant un dernier pipi avant de dormir, se mettre en pyjama et bien sûr dormir). Les jeunes seront dans des abris individuels pour des raisons de COVID mais aussi d’autonomie et de bien-être, donc le coucher se fera vite et bien, il n’y aura pas de bavardages (ou alors on reste autour du feu 10 minutes si on a des choses à dire pour ne pas gêner les autres). De toute façon avec le programme qu’on a prévu, ils ne tiendront pas longtemps après 23h (mouha ha ha).

>>> minuit : débriefing entre Renan et son stagiaire et extinction du feu (sans jeu de mot, on éteint le feu).



LES DATES SERONT ANNONCÉES ICI : https://www.skol-louarn.com/2020/07/24/prochains-stages/

POUR NOUS CONTACTER (questions / inscriptions) ICI : https://www.skol-louarn.com/contact/

Renan

Fondateur et moniteur à la Skol Louarn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *